Football Club Bercher 

 

 

 FCB     

22 septembre 2013 : FC Bercher I - FC Poliez-Pittet I 2 : 3 ( 1 : 0 )


Pas besoin de chercher un hôtel à 18h35 … suis rentré à 19h39 …

Après la nouvelle victoire historique de notre seconde garniture le matin face au FC Poliez-Pittet II qui condamne le Président à leur offrir la Vigneronne et pendant que certains amis jonchent encore dans la buvette à la recherche de leur enième demis de Rouge ou tranche de Mille-Feuille, le FC Bercher I prenait possession des vestiaires au son d’ACDC.

C’est pas tous les dimanches que nous avons le privilège de recevoir la II & la I d’un même club, rajoutez-y une brochette d’une quarantaine d’amis du FCB, le soleil, le papet à Jean-Marcel, du blanc, du rosé et du rouge, vous remettez une briquette de bières et tous les ingrédients pour passer un  bon derby sont là, reste plus que le spectacle sur le terrain, en dehors, il est assuré par bien 124,5 spectateurs.

Les intestins et l’estomac à Ludo étant comme les nôtres ce soir, il n’a malheureusement pas pu prendre place au goal, c’est donc Florian Peclard qui officiera et de belle manière dans les buts du FCB.

L’entame de match est clairement à l’avantage des Bleus, présent dans tous les duels, le FCP souhaite démontrer au nombreux public que c’est bien eux les maîtres des derby. Heureusement que les maîtres buteront à 3 reprises sur notre goali qui interviendra de manière prompte et enjouée pour préserver notre cage inviolée durant ce 1er quart d’heure difficile pour les Rouges.

Layode se fait gentiment entendre entre le Pin et la Chnô, véhémence verbale qui apporte tout son pesant d’or, le FC Bercher sort la tête de l’eau, le ballon cirule un peu mieux, on prend l’ascendant sur Poliez, c’est même sur notre 1ère escarmouche dans leur camp et sur une très belle occasion à 2 touches, que notre Gagui va ouvrir la marque sur une frappe anodine, le ballon frappe le 1er poteau et file au fond m prenant même de surprise le public Bourlatsapis, 1-0 à la 21ème.

Le jeu se déroulera passablement en milieu de terrain, notre Cyril évolue dans un autre registre et distribue 2,3 ballons intéressants que malheureusement nous ne pourrons exploiter, Poliez se montre très dangereux sur des longs ballons, mais notre Pupu et Marc sont également dans un très bon jour  et repousse les nombres tentatives. Une frappe lointaine à 8 cm du poteau de Poliez juste avant la mi-temps laissera filer un bourdonnement de soulagement de la tribune Chnô.

Le score est de 1-0 à la mi-temps, salaire royal pour le FCB, il s’agit là de tenir ce premier quart d’heure…

Malheureusement, on tiendra 4 minutes, le temps d’offrir un coup-franc à 22 mètres au FC P, très bien tiré dans le coin, notre ressort Peclard peut détourner la frappe, sans malheureusement la dévier en corner, le ballon gicle devant lui, Holenstein ne se fait pas prier et glisse la paume au fond, 1-1, tout à refaire…

Sur l’engagement, le FC B monte directement à l’abordage et joue « comme Poliez » avec un long ballon, efficace, on obtient un corner.

Bon quand on sait que sur 8 corner à Villars on n’est pas capable d’en foutre 1 dedans, les vipères se disent que bon, c’est pas là-dessus qu’on va faire quelque chose, Mais que néni les amis, Tower Marc est de retour… et ça n’a pas manqué sur un corner très bien botté, notre grande tour saute et propulse le cohu sous la barre, extraordinaire, 2-1 sur notre 2ème occas à la 51ème ! Benben cherche son briquet pour allumer une torche, heureusement Jean-Marc interviendra pour calmer ses ardeurs.

La pression des bleus se fera de plus en plus nette, Poliez évolue un cran au-dessus, surtout au niveau de la hargne, techniquement, les 2 équipes se valent largement avec même un léger ascendant pour le FCB, mais au niveau des duels, y a plus photo, Poliez nous bouffe.

C’est à la 67ème sur une action limpide et une frappe puissante et parfaite que les socios bleus devant la buvette vont exploser sur une splendide égalisation d’un certain Jotterand, 2-2, on se dit que ce nul ferait bien notre affaire au vu du spectacle présenté par notre équipe.

Les Rouges sont fatigués, ce qui faisait notre force les 2 derniers matchs qui nous permettait de passer l’épaule dans les 20 dernières minutes va se « retourner » contre nous, c’est bien Poliez qui finit en force, plus possible pour nous de tenir, même la prestation parfaite de nos défenseurs et notre goali craquera à la 81ème sur un goal de l’entraîneur-Joueur, Carrard qui abattra le public Rouge, 2-3, ça pue !

Même le 3-4-3 dans les 7 dernières minutes n’y changera rien, le FC Bercher a plié face à un coriace FC Poliez-Pittet cet après-midi et devant ses Amis…

 

A noter que même la défaite n’a pas trop miné des visages écarlates qui profitèrent d’un soleil de plomb et d’un après-midi au Communale pour se rappeler du bon vieux temps et des derby face à Poliez qu’on gagnait en 1989 …

Précédent - Retour - Suivant
979732 visiteurs

 

 

 

24 avril 2019

Site mis à jour le
08 avril 2019